Contact:
Email
Secrétariat:
Hildegard Flück, Vogelsangstrasse 18, 8006 Zürich

Cordiale bienvenue!

Qui sommes-nous?

L‘Ordre des Pharmaciens Homéopathes (OSPH) a été fondé en l’an 2000. Il se définit comme société professionnelle indépendante pour les pharmaciens pratiquant l’homéopathie en Suisse. L’OSPH est membre fondateur de la Société Suisse de Médecine Complémentaire et de Phytothérapie (SPMCPhyto).

Que proposons-nous?

  • Formation prostgrade et continue en Homéopathie Classique (HC)
  • Représentation des intérêts des détenteurs du titre vis-à-vis de pharmaSuisse
  • Reconnaissance des cours auprès de la FPH
  • Plateforme d’information, d’échange d’expérience et de mise en réseau professionnelle

Quels sont nos buts?

  • Garantie d’une formation postgrade et continue académique de haute qualité en HC pour pharmaciens/ennes
  • Promotion d’une relève qualifiée en HC
  • Echange d’expérience entre pharmaciens/ennes homéopathes
  • Positionnement de l’officine comme premier contact pour un conseil compétent en homéopathie auprès de la population
  • Engagement pour les intérêts et la reconnaissance des pharmaciens/ennes dans le contexte professionnel, politique et réglementaire
  • Mise en réseau et promotion du travail interdisciplinaire des groupes professionnels académiques au sein de l’homéopathie

Actualités

Société de Médecine Complémentaire et de Phytothérapie

Site Web FG KMPhyto en ligne:
La Société FG KMPhyto est maitenant représenté sur Internet avec son propre site Internet: fgkmphyto.ch.
Pour plus d’informations sur les 3 associations membres, veuillez consulter les sites Internet correspondants. Une version française du site Internet (www.spmcphyto.ch) sera publiée bientôt.

Nouveau Règlement des tarifs de la formation postgrade et continue
de pharmaSuisse (1.1.2019)

pour plus d’informations cliquez svp

Flyer de l’OSPH

Que fait l’OSPH?
Quels sont nos buts et nos activités?
Comment sont structurés le certificat postgrade en homéopathie et le diplôme OSPH?
Le nouveau prospectus OSPH répond à ces questions ainsi qu’à d’autres interrogations.